Retour à la page d'accueil.

Ambient Techno, Intelligent Jungle


A avoir en priorité

    Future Sound of London

      Lifeforms (CDV 2722 - Virgin)


Artistes

    Aphex Twin

      R. P. James Album (WarpCD43 - PIAS) est un drôle de truc, affublé de rythmes invraisemblables et très surprenants. L'instrumentation est très dépouillée, la production baclée. Par contre : un superbe travail sur les timbres ! Donc : parodique, avant-gardiste, parfois malsain ou fatiguant.

    Future Sound of London

      Lifeforms (CDV 2722 - Virgin 1994) est un vrai miracle. C'est un double album absolument passionnant, bien au-dessus de tout ce qui se fait dans ce qu'on appelle l'Ambient-Techno. Il y a 10 idées par morceau. C'est surprenant, très travaillé, calme, rêveur, doux, puis clignotant, abstrait, futuriste. Vous avez là de quoi nourrir vos oreilles pendant un bon bout de temps...
      ISDN (CDVX2755 - Virgin 1995) est enregistré "live". C'est tout aussi inventif et complexe, un vrai bonheur ! Les percussions sont plus marquées sur certains morceaux. Des surprises partout !
      Dead Cities (VCD2814 - Virgin 1996) est un vrai festival, encore une fois. La tonalité est plus tendue, plus technologique, inquiétante. Toujours aussi malins : écoutez ça au casque, vous serez bombardé de points d'exclamations à chaque morceau !

    Loop Guru

      C'est un peu le problème de tous les groupes de techno qui font dans l'instrumental : le manque de polyphonie. Dans Amrita (Spectrum SPX404CD - Import), les rythmes sont inventifs et variés, les samples sont bien trouvés, mais la musique est inexistante. Totalement barbant, malgré le côté couleur locale (indienne) qui peut séduire un morceau ou deux...

    The Orb

    Orbital

    William Orbit

    POL

      Transomuba est un disque flamboyant et magnifique, un festival de surprises, entre la techno, le hard-rock et la musique répétitive. Beaucoup de samplers et une belle inventivité mélodique...

    Sabres of Paradise

      Haunted Dancehall (WarpCD26 -Import) est un disque passionnant, dur, métallique, bourré d'idées de production. Un côté rocailleux, farceur, désaccordé. Les percus sont piquantes et crissantes, ce qui rare dans le style. Le dernier morceau pourrait être ce que ferait Tangerine Dream à notre époque s'ils avaient encore la moindre conscience artistique.

    Soma

      Excellent album chez Extreme (Hollow Earth). Voir la page "post-moderne" (Extreme).

    T Power

      Eux font de la techno-jungle de très bonne facture. Dans leur album Waveform (TPOWCDLP2-Anti Static Recordings), ils partent dans un univers passionnant, nocturne et foisonnant, pas du tout commercial. The Self Evident Truth of an Intuitive Mind (SOUR sourcd1p003) commence comme du Tangerine Dream et part dans une jungle déjantée et très fouillée, y compris mélodiquement ("Turquoise"). Parfois épuisants, mais au-dessus de la moyenne, dans leur style...

    Compilations

      Musiques pour les Plantes Vertes (1996 - F Communication 038CD - Pias) est une compilation d'inédits de DJ Cam, Laurent Garnier et d'autres. Malgré quelques bons moments, ça ressemble vaguement à du mauvais Eno ou à du Tangerine Dream fatigué. Pour vos plantes vertes je vous conseille plutôt le Shutov Assembly de Brian Eno...






Un label : Em:t

    Em:t est un label anglais qui a toujours de curieuses pochettes, avec des grenouilles et autres bestioles colorées. Ce sont des gens qui viennent de la scène techno qui se mettent à faire des trucs ambiants à la David Sylvian ou Brian Eno...
    Ce sont des musiques qui peuvent intéresser les chorégraphes : il y a de nombreux climats, des rythmes variés, et suffisamment de "vide" pour remplir l'espace avec la danse. Quasiment toujours instrumental.

    Voir aussi la page "Post-Modernes", pour Undark.

    Un dossier en anglais sur Emit.

      Il existe plusieurs compilations (em:t0094, em:t3394, em:t5595, em:t2296). Dans chacune vous trouverez de petites perles. Ce sont des ambiances pensives et nocturnes, construites autour de quelques nappes, séquences minimales et autres voiles de nuits. On est pas loin, parfois, du Appolo de Brian Eno (en moins bien, anyway). Souvent apparaissent quelques percussions changeantes, deux notes de basse, ou une séquence gazouillante.

      Sinon, quelques artistes à retenir :

    Woob

      Woob4495 : Un disque vraiment excellent, un des meilleurs du label. Les passages ambiants sont superbes et très fouillés, de vrais paysages sonores. Souvent, ces plages nocturnes sont lentement envahies de basses bien programmées et de rythmes originaux. Il en ressort une sorte de tribalité calme, une vraie fête pour les oreilles.
      A noter le superbe "Depart", qui fait presque 25 minutes, une longue plage paisible qui commence dans les mélancolies comme du Harold Budd, monte, avec scintillements, percussions inventives et sonorité voilées jusqu'à un grand plateau immobile sous les étoiles.
      Woob1194 :

    Gas

      Gas0095 : Un CD qui fait plus "musique électronique". On n'est pas loin d'Oxygène (Microscopic), ou de Kraftwerk/Tangerine Dream. Plus rythmé, donc, mais en finesse n'est-ce pas. Une sorte de techno futuriste cool, pour la nuit...
      A noter le final : la bande son d'une partie de... DOOM !

    Miasma

      Miasma1195 : Joli travail sur l'idée de rythme au sens large. Sons d'orchestres, séquences à la Tangerine Dream ou percussions indiennes, basses cycliques. Les nombreuses évolutions à l'intérieur de chaque morceau vont intéresser les chorégraphes. Joli travail sur les sonorités aussi. Quelques voix de temps en temps. Encore une fois : un disque calme, lentement bizarre, nocturne. Très bon !!!








Voix & Choeurs, Celtique

jp@maison-page.net
Ma Maison-Page.