Cinéma à la maison



Le cinéma, c'est trop cher, donc je regarde des DVDs

ou bien

C'est tout de même mieux en VO, un film, et comme je n'habite pas Paris, et qu'il est donc quasi impossible de voir des VO, je ne vais pas au cinéma

ou bien

Les films que je regarde en vidéo sont des films que j'ai loupé ou, plus sûrement, que je ne serais jamais allé voir en salle. La médiocrité tranquille est très répandue : je me méfie...

ou bien

Les cinémas sont envahis d'idiots avec des portables qui sonnent et de gens turbulents. Je n'aime ni les idiots téléphoniques, ni les gens turbulents. Ça ne s'améliore pas avec les "cartes à accès illimité" (on vient discuter au cinéma, s'abriter, bouffer, etc...). Je regarde donc des DVD.

Tout de même, en vrai, je préfère le cinéma.

Pourquoi on trouve pas en DVD Les Ailes du Désir, tous les Bergman, When Night is Falling, Koyaanisqatsi et la suite, Stardust Memories, Patton, les Hal Hartley, Mon Oncle d'Amérique, l'Autre, ou Nouvelle Vague ?

: J'aime pas.

: Pas mal...

: Bien.

: Très Bien.

: Extraordinaire.



A Vendre, de Laetitia Masson




American Beauty, de




L'Anglais, de Steven Soderbergh




L'Arnaque




Bienvenue à Gattaca, de Andrew Niccol




L'Eté de Kikujiro, de Kitano




Existenz, de D. Cronenberg




Fiona, de Amos Kollek




Ghost Dog, de J. Jarmusch




Glory




Hana Bi, de Takeshi Kitano




L.A. Confidential




Le Pont de la Rivière Kwai, de David Lean




Sonatine, de Takeshi Kitano




Starship Trooper, de Paul Verhoeven




Sue, Perdue dans Manhattan, de Amos Kollek




Suspiria, de Dario Argento




jp@maison-page.net